Album – Elmer et le monstre

MCKEE, David. Elmer et le monstre. Paris : kaléidoscope, 2015.

Genre : album jeunesse
Clientèle suggérée : préscolaire

Résumé de l’éditeur

Elmer entend un effroyable bruit de tonnerre qui sème la panique chez tous les animaux de la jungle. Il décide de mener son enquête.

Appréciation

Je ne connaissais pas le gentil Elmer avant la lecture de cet album. Il s’agit d’un personnage très populaire auprès des enfants d’âge préscolaire. D’ailleurs, il a toute une série d’albums le mettant en vedette. Dans celui-ci, Elmer fait preuve de courage et de curiosité en allant à la recherche du terrible monstre. Vous vous doutez bien que le monstre en question ne sera peut-être pas aussi féroce que prévu. Les élèves rigoleront bien en découvrant cette petite boule de fourrure bleue qui terrorise les animaux de la forêt par son terrible rugissement.

Ce livre est disponible pour le prêt à la Médiathèque maskoutaine. En date de cette publication, le livre était aussi disponible sur le marché pour achat.

Pistes d’exploitation pédagogiques

Afin d’exploiter le contenu mathématique de cet album, je vous propose deux activités.

  • Lors de la lecture, demander aux enfants de dénombrer les animaux à chacune des pages et discuter des résultats obtenus. Vous remarquerez que certains enfants ne compteront pas les animaux qui sont incomplets parce qu’ils se laissent encore distraire par l’apparence physique des choses. C’est donc une habileté à travailler pour eux, car ce type de dénombrement est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Vous pourriez aussi leur demander de faire le rugissement du monstre à chaque mention dans le livre afin de rendre la lecture amusante et participative.
  • Suite à la lecture de l’histoire, expliquer aux enfants que Bloo-Bloo, le petit monstre revient rendre visite aux animaux et qu’il amène avec lui un ami monstre. Ce nouveau monstre a des rayures sur le corps qui forment une suite de couleurs. Leur demander de colorier ce nouveau monstre selon une des modalités suivantes :

À vous de choisir la formule convenant à vos élèves. La suite peut comporter deux ou trois couleurs au choix de l’enfant.

Finalement, ils devront donner un nom rigolo à leur monstre. On pourra ensuite rassembler les monstres dans un cartable que les enfants pourront consulter avec plaisir.

— Caroline Charbonneau, conseillère pédagogique de mathématiques au primaire, CSSH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *