Album – Parents à vendre

parents-a-vendre

TREMBLAY, Carole. Parents à vendre. Montréal : Les 400 coups, 2010.

Genre : album jeunesse
Clientèle suggérée : premier cycle du primaire

Résumé de l’éditeur 

Chez MégaSuperTout, on trouve de tout. Vraiment de tout. Des trousses à crayons lumineuses qui se transforment en talkie-walkie, des pyjamas qui chantent des berceuses, des Barbie-qui-pue-des-pieds-pour-de-vrai et même des parents. Eh oui, chez MégaSuperTout, on peut aussi acheter des papas et des mamans. Sacrifier ses économies pour se payer une nouvelle paire de parents. Est-ce un bon investissement?

Appréciation 

C’est avec beaucoup d’humour que Carole Tremblay aborde la relation enfant-parent. En effet, qui n’a jamais rêvé de changer de parents? Chez MégaSuperTout, c’est possible. La panoplie de parents en vente est hilarante et les illustrations comportent de nombreux détails pouvant susciter de belles discussions avec les enfants comme les étiquettes d’instruction de lavage des parents. Plusieurs jeux de mots sont présents et rendent la lecture très amusante même pour les adultes. Malgré une fin plutôt prévisible, l’histoire plaira aux élèves du premier cycle assurément.

Ce livre est actuellement disponible sur le marché. Vous pouvez aussi l’emprunter à la Médiathèque maskoutaine.

Pistes d’exploitation pédagogiques 

Après la lecture animée de l’album, je vous propose d’utiliser de petits problèmes mathématiques que j’ai inventés et qui sont reliés au contexte de l’album. La recherche de la réponse peut se faire en équipes afin de favoriser les échanges pédagogiques entre les élèves. Les dessins et les schémas sont de mises ainsi que le matériel de manipulation. On adaptera les petits problèmes selon le registre de nombres travaillé en classe. Voici quelques exemples de petits problèmes convenant à une classe de 2e année. Je les ai regroupés dans un tableau afin de mettre en évidence chacune des différentes structures additives ou multiplicatives sollicitées. Elles correspondent toutes à la Progression des apprentissages du 1er cycle (voir le document Recueil Questions-réponses Primaire février 2012 du MELS).

Marianne aperçoit le présentoir de pyjamas qui chantent des berceuses. Elle remarque que les pyjamas se vendent 155 $ chacun. Elle désire en acheter 3 pour offrir en cadeau à ses amies. Combien cela lui coutera-t-il?

Réponse : 465 $

Structures multiplicatives

Addition répétée

 

Au rayon des jouets, Marianne aperçoit la Barbie-qui-pue-des-pieds-pour-vrai. Elle aimerait bien l’acheter. Elle voit que le prix est de 62 $, mais qu’il y a un rabais de 18 $. Combien coute la Barbie?

Réponse : 44 $

Structures additives

Transformation

Retrait

Recherche de l’état final

Au rayon des bonbons, Marianne veut tout acheter. Voici sa liste d’achats :

·       1 paquet de réglisses mauves au raisin à 26 $;

·       1 paquet de jujubes juteux à 15 $;

·       2 tablettes de chocolat au caramel à 5 $ chacune;

·       1 paquet d’oursons à la guimauve à 18 $.

Combien cela lui coutera-t-il?

Réponse : 69 $

Structures additives

Transformation

Ajout

Recherche de l’état final

Marianne découvre la plus belle robe jamais cousue dans le monde entier qui coute 600 $, mais elle n’a pas assez d’argent. En effet, ses économies sont de 483 $. Combien d’argent lui manque-t-il pour acheter la magnifique robe?

Réponse : 117 $

Structures additives

Comparaison de moins

Recherche de la comparaison

Marianne veut acheter des chaussettes jaunes et des chaussettes vertes. Elle veut aussi acheter des chaussures bleues et des chaussures rouges. Combien de combinaisons différentes de chaussettes et de chaussures peut-elle faire?

Réponse : 4 combinaisons différentes

Structures additives

Sens de la multiplication

Produit cartésien

Au rayon des appareils de cuisine, Marianne a fait tomber l’étagère des casseroles. Zut ! Certaines casseroles sont restées sur l’étagère et elle ramasse les 15 casseroles qui sont tombées. En tout, il y a 19 casseroles. Combien de casseroles étaient restées sur l’étagère?

Réponse : 4 casseroles

Structures additives

Transformation

Ajout

Recherche état initial

La maman hip-hop a donné à Marianne des pièces de monnaie. Elle lui a donné 5 pièces de 10 cents. Combien de cents cela fait-il?

Réponse : 50 cents

Structures multiplicatives

Addition répétée

Les parents hip-hop continuent à donner de la monnaie à Marianne. En tout, Marianne a maintenant 85 cents. Comme la maman lui a donné 50 cents, Marianne se demande combien de monnaie lui a donné le papa. Calcule-le pour Marianne.

Réponse : 35 cents

Structures additives

Réunion

Recherche d’un sous-ensemble

 

Les parents Wolofs coutent 525 $. Le rabais est de 122 $. Combien coutent les parents Wolofs après l’application du rabais?

Réponse : 403 $

Structures additives

Transformation

Retrait

Recherche état final

Les parents travailleurs de nuit coutent 332 $ après avoir enlevé le rabais de 75 $. Combien coutaient les parents avant le rabais?

Réponse : 407 $

Structures additives

Transformation

Retrait

Recherche état initial

Les parents occupés commencent leur journée à 4 h 30 du matin et la terminent à 20 h 30. Combien d’heures cela fait-il?

Réponse : 16 heures

 

Calcul de durée/heures
Les parents soignants coutent 547 $ et les parents extra-terrestres coutent 248 $. Combien les parents soignants coutent-ils de plus que les parents extraterrestres?

Réponse : 299 $ de plus

Structures additives

Comparaison de plus

Recherche de la comparaison

Les parents extraterrestres coutent 248 $ et les parents occupés coutent 563 $. Combien les parents extraterrestres coutent-ils de moins que les parents occupés?

Réponse : 315 $ de moins

Structures additives

Comparaison de moins

Recherche de la comparaison

Référence au contexte seulement

Chez MégaSuperTout, on vend des boites géantes de blocs Lego. Il y a 5 rangées de 4 boites de blocs Lego. Combien cela fait-il de boites à vendre?

Réponse : 20 boites

Structures multiplicatives

Disposition rectangulaire

Marianne désire partager avec ses amies les jujubes juteux qu’elle a achetés. Dans son paquet, il y a 24 jujubes juteux et elle doit faire 4 sacs. Combien de jujubes Marianne doit-elle mettre dans chaque sac?

Réponse : 6 jujubes

Structures multiplicatives

Partage

Marianne veut ranger ses oursons à la guimauve dans de petits pots afin qu’ils restent bien moelleux. Chaque petit pot peut contenir 10 oursons. Elle a 56 oursons à ranger. De combien de petits pots Marianne a-t-elle besoin?

Réponse : 6 pots

Structures multiplicatives

Contenance

Marianne avait 15 boules de gomme dans son distributeur de gommes ballounes. Sa mère lui a fait la surprise de le remplir. Marianne compte maintenant 45 boules de gomme. Combien de boules sa maman a-t-elle ajoutées?

Réponse : 30 boules

Structures additives

Transformation

Ajout

Recherche de la transformation

 

Marianne a 45 boules de gomme dans son distributeur. Sa meilleure amie vient la voir et Marianne lui donne des boules de gomme. À son départ, il reste 40 gommes dans le distributeur. Combien de boules de gomme Marianne et son amie ont-elles mangées?

Réponse : 5 boules de gomme

Structures additives

Transformation

Retrait

Recherche de la transformation

Référence au contexte seulement

Marianne et son amie veulent mettre ensemble leurs tablettes de chocolat pour créer un trésor. Marianne apporte 19 tablettes de chocolat et son amie apporte 17 tablettes de chocolat. Combien ont-elles de tablettes de chocolat dans leur trésor?

Réponse : 36 tablettes

Structures additives

Réunion

Recherche de l’ensemble

Référence au contexte seulement

Marianne compare sa collection de poupées avec celle de son amie. Elle a 473 poupées. C’est 100 poupées de plus que son amie. Combien de poupées son amie a-t-elle?

Réponse : 373 poupées

Structures additives

Comparaison de plus

Recherche d’un ensemble

Référence au contexte seulement

Marianne compare sa collection de blocs Lego avec celle de son amie. Elle a 548 blocs Lego. Son amie en a 128 de moins. Combien de blocs Lego son amie a-t-elle?

Réponse : 420 blocs

Structures additives

Comparaison de moins

Recherche d’un ensemble

 

On peut aussi faire inventer des problèmes par les élèves. C’est rigolo et motivant de résoudre un problème composé par un copain ou une copine de la classe.

 

– Caroline Charbonneau, conseillère pédagogique de mathématiques au primaire, CSSH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *