Bande dessinée – Paul à Québec

Paul à Québec

Rabagliati, Michel. 2009. Paul à Québec. Montréal : La Pastèque.

Genre : Bande dessinée
Clientèle suggérée : tous les enseignants !

Résumé de l’éditeur

L’histoire de Paul qui, autour de l’an 2000, visite régulièrement son beau-père Rolland à Québec qui, rapidement, tombera malade. Le cancer le rongera peu à peu. Autour de ça s’incruste aussi le récit de Paul et Lucie qui se cherchent une nouvelle maison où ils pourraient élever leur fille dans le calme.

Appréciation

Qui dit lecture de BD, dit généralement lecture légère ! Lecture où la blague, les jeux de mots, les illustrations prennent la vedette ! Lecture réservée aux enfants, aux ados… à ceux qui n’aiment pas réellement ou qui fuient la « vraie » lecture ?! Mais est-ce que les BD de Michel Rabagliati et particulièrement celle de Paul à Québec correspondent à ces représentations du monde de la BD ? Eh bien non ! Voici ce qui, selon moi, caractérise cette œuvre originale.

Paul à Québec, d’abord une œuvre touchante

L’histoire nous fait entrer dans la vie de ce personnage tout simple. Ce que Paul vit avec sa femme, sa fille et sa famille n’a rien de très particulier. Mais la plume et les dessins de Michel Rabagliati transforment chaque événement en moment touchant ou amusant en faisant appel bien souvent à l’expérience du lecteur. Par exemple, le passage décrivant l’acquisition d’une nouvelle maison nous rend témoin d’une part, de la joie et de l’excitation de ce moment pour Paul et sa famille et d’autre part, du chagrin ressenti par la vieille dame qui se départit de sa résidence.

La lecture est ainsi ponctuée de moments gais et de moments tendres. La réaction est une dimension de la lecture qui est constamment sollicitée par le lecteur. Celui-ci est appelé à tous moments à faire des liens avec sa propre vie et à vivre par procuration l’intensité des événements vécus par les personnages. Il partage ainsi leurs émotions, passant par la peur, le rire, la panique, le désespoir et la sérénité.

Paul à Québec, une œuvre pleine de génie

Le lecteur est amusé et étonné par l’efficacité des stratégies dont le bédéiste a recours pour livrer son message. Par exemple, à un moment de l’histoire, des dialogues partagés entre les personnages en pleine nuit sont représentés avec des phylactères intégrés à des cases complètement noires. Un autre moment rempli d’humour est la conversation téléphonique entre Paul et le préposé d’un service de soutien informatique. Une série de phylactères, de signes graphiques et d’onomatopées permettent de percevoir et de ressentir de façon très efficace le ridicule de la situation et l’exaspération du personnage.

Paul à Québec, une œuvre puissante et fascinante

Une œuvre qui aborde le thème de la mort en nous faisant voir différemment la vie. Une œuvre qui nous faire voir la mort comme une expérience profondément humaine. Une œuvre qui met en évidence la beauté et la joie que procurent les petits moments du quotidien. Une œuvre qui porte à réfléchir sur des valeurs telles la famille, la résilience, la générosité et la complicité.

Avec une grande habileté et une immense sensibilité, l’auteur jongle avec les mots, les dessins, les formes et ce jeu nous va droit au cœur.

Pistes pédagogiques ludiques et sympathiques

Vous êtes sous le charme de cet auteur et de son personnage si attachant et vous désirez poursuivre la visite de l’univers de Paul?

Vous voulez prendre un petit moment juste pour vous et vous plonger dans d’autres aventures de ce sympathique personnage, de ce nouvel ami?

Vous cherchez des idées pour égayer ou adoucir vos « rares » temps libres, votre congé de l’Action de grâces ou encore celui du Temps des Fêtes ?

Voici  quelques suggestions :

  • Aller au cinéma voir le film réalisé par François Bouvier pour apprécier l’adaptation de l’œuvre originale et pouvoir comparer l’histoire et les émotions suscitées par chacune des versions. N’oubliez pas vos mouchoirs….ils pourraient servir !
  • Jouer à votre tour en famille ou entre amis au jeu de cartes J’achèèèèèète ! auquel s’adonnent intensément les membres de la belle-famille de Paul. Les règles de ce jeu sont décrites ici : http://michelrabagliati.com/Instruction_jachete.html
  • Lire le dernier tome de la collection : Paul dans le Nord dans lequel le héros nous rend témoins d’une tranche de son adolescence dans les années ‘76.

Besoin d’une petite stimulation intellectuelle supplémentaire ?!!! Pourquoi ne pas les lire en anglais ou en espagnol et comparer ces traductions avec les versions originales ? Belle façon d’apprivoiser ces langues ou de les parfaire !

-Pierrette Proulx, conseillère pégagogique de français, CSSH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *