Définition de la situation actuelle

Il est proposé de procéder à une collecte de données afin d’établir clairement la situation actuelle de l’école en matière de devoirs et leçons.

Avant tout, il importe de savoir qu’au Québec, les enseignantes et les enseignants distinguent généralement les devoirs des leçons. Cependant, pour éviter toute confusion, le terme devoir sera utilisé pour définir toutes « tâches données aux élèves par leur enseignante ou leur enseignant, devant être réalisées en dehors des heures de classe et ayant pour objet d’approfondir et de consolider les apprentissages réalisés en classe ou de préparer les élèves pour des activités pédagogiques à venir. »¹

D’abord, pour prendre le pouls des enseignants, une discussion en équipe-cycle ou en équipe-école est efficace. Voici quelques propositions de questions pour animer cette discussion :

  • Comment définissez-vous le mot devoir? Comment le distinguez-vous du mot leçon?
  • Comment décririez-vous la situation des devoirs actuellement dans votre classe
  • Quels objectifs visez-vous par ces devoirs?
  • De combien de temps un élève moyen a-t-il besoin pour compléter les devoirs demandés? Un élève ayant des difficultés d’apprentissage?
  • Quel type d’aide est offert aux élèves ayant des difficultés d’apprentissage? Aux élèves dont les parents ne sont pas en mesure de les soutenir? Aux élèves dont le français n’est pas la langue maternelle?
  • Quelles sont vos attentes envers les parents?
  • À quelles conséquences les élèves font-ils face lorsqu’un devoir n’est pas remis
  • À quelles problématiques êtes-vous confrontés actuellement? Quelles pistes de remédiation avez-vous envisagées?

Afin d’alimenter la discussion et de recueillir les perception des enseignantes et des enseignants à l’égard des avantages et des inconvénients des devoirs, cette activité est proposée. L’objectif de celle-ci est d’analyser les effets des devoirs sur l’apprentissage, l’élève, la famille et l’enseignant.

Dans cette perspective, les personnes qui interviennent au service d’aide aux devoirs doivent aussi être mises à contribution et participer à la démarche. Leur point de vue quant  aux problématiques observées, aux pistes de remédiation envisagées ainsi qu’aux modalités de communication avec les parents mises en place servira à dresser un portrait plus précis de la situation.

Les parents devraient aussi être considérés dans cette étape de la démarche. Un exemple de sondage en ligne est disponible. (Cliquez sur le lien et créez-vous une copie. Vous deviendrez ainsi administrateur de ce questionnaire. Vous pourrez donc le modifier et avoir accès facilement aux résultats.)

Finalement, il convient d’effectuer une synthèse de toutes ces données. Il peut être pertinent de mettre celle-ci en relation avec les valeurs du projet éducatif de l’école.

« La question des devoirs doit être examinée en contexte, en tenant compte de la réalité des élèves et des familles et en s’attachant aux enjeux d’équité qu’elle soulève. Elle doit aussi s’inscrire dans une réflexion pédagogique : les devoirs sont un outil parmi d’autres à la disposition du personnel enseignant et, si on y recourt, ils doivent être pertinents compte tenu des objectifs poursuivis de même que cohérents avec le projet pédagogique plus large. » ²

¹ CSE. Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire, version abrégée, p.3.

² CSE. Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l’école primaire, version abrégée, p.29.