Documentaire – Mini-animaux, maxi-héros

Martin, Raphaël. Guillaume Plantevin, ill. 2016. Mini-animaux, maxi-héros. Éditions De la Martinière jeunesse

Genre : documentaire
Clientèle visée : Peut être exploité avec tous les cycles du primaire

Résumé de l’éditeur

Nul besoin d’être doté d’une cape et de gadgets high-tech pour accomplir des exploits! La nature regorge de créatures dont la taille riquiqui n’a d’égal que les capacités extraordinaires. Ce documentaire de grand format invite à découvrir près d’une trentaine d’entre elles.  Un beau documentaire ludique, qui multiplie les rubriques pour apprendre une mine d’informations sur les petits animaux qui fourmillent dans la nature : petits en taille, mais maxi héros tout de même !

Appréciation

Ce documentaire est tout simplement magnifique! Alors que nous retrouvons déjà sur le marché une panoplie d’ouvrages portant sur les animaux, il est fascinant de constater à quel point les créateurs, Raphaël Martin et Guillaume Plantevin, ont fait preuve de beaucoup d’ingéniosité pour se démarquer.

Qui aurait pu penser que les créatures et bestioles qui nous entourent sont dotées de superpouvoirs? Dans ce documentaire qui plaira aux lecteurs curieux et avides d’aventure, nous faisons la rencontre de bestioles qui ont toute une « attitude » de super-héros. Ceux qui apprécient le vintage seront ravis par les illustrations aux couleurs riches qui rappellent la peinture sur bois. Il pourrait d’ailleurs être intéressant de réaliser un projet d’art à la manière de Guillaume Plantevin en créant des illustrations (peinture, collage, etc.) qui nous permettent de faire ressortir la personnalité de l’espèce en vedette et ce, sans oublier d’ajouter le fameux masque digne de tous les super-héros.

Dans chaque fiche hors de l’ordinaire, nous découvrons avec plaisir l’exploit le plus spectaculaire, le tic le plus énervant, le talon d’Achille de la créature en vedette. Les rubriques plus traditionnelles (alimentation, milieu de vie, communication, etc.) sont également présentes, mais le ton anecdotique et humoristique utilisé par Raphaël Martin les rend encore plus agréables à lire.

Et si les prochaines recherches portant sur les espèces animales amenaient l’écriture de fiches ou de récits biographiques de type Ma vie de super-héros! Moi, l’alligator…? Même les plus récalcitrants pourraient se prendre au jeu! J

Voici un autre documentaire fascinant proposé par le même duo de créateurs : Animaux super-héros

Bonne découverte et bonne lecture!

– Catherine Bélanger, bibliothécaire professionnelle, Service des bibliothèques, CSSH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *