Roman ado – Lettre à Line

Billon, Amélie. 2015. Lettre à Line. Alice Éditions, 57 p.
Genre : roman psychologique
Clientèle suggérée : 1er et 2e cycle du secondaire

Résumé de l’éditeur
Après que sa fille ait retrouvé une photo d’elles deux à l’âge de treize ans, Louise écrit à Line, son amie d’enfance, qu’elle a laissée tomber à l’aube de l’adolescence pour rejoindre le cercle des pimbêches qui avaient ri d’elle pendant tant d’années. Pimbêches qui ont continué à faire de Line leur tête de Turc alors qu’elle-même fermait les yeux, trop heureuse de se sentir enfin acceptée de ses pairs après tant d’années d’exclusion. Au fil des pages, les souvenirs affluent, ternis par la honte et les remords qui la rongent encore, bien des années plus tard, à l’idée d’avoir ignoré les signaux d’alarme et l’appel au secours de sa copine, autrefois si forte, dont le regard s’éteignait de jour en jour, alors que sa silhouette déjà longiligne devenait transparente…

Appréciation
Lettre à Line est un très court roman d’une cinquantaine de pages qui prend la forme d’une longue lettre. On y traite de l’anorexie et de l’intimidation, mais du point de vue de l’adulte, des années après les événements. Ce point de vue est intéressant pour aborder les effets dévastateurs à long terme de l’intimidation, autant chez les victimes que les témoins qui n’agissent pas. On y traite donc beaucoup de remords et de culpabilité, de la part de Louise, qui écrit cette lettre.

Comme activité pédagogique en lien avec ce roman, vous pourriez inviter vos élèves à écrire une lettre de ce genre, soit à un des bourreaux, à Line, ou encore à Louise. Une visite en classe d’un intervenant pourrait certainement être bénéfique afin d’engager des discussions sur l’intimidation et les troubles alimentaires, en plus de donner des pistes de solution.

D’autres ouvrages en lien avec l’anorexie :
– BD : Villeneuve, Émilie et Julie Rocheleau. 2010. La fille invisible. Glénat Québec, 48 p.
– ROMAN : Rocheleau, Carl. 2015. Parfaite. Éditions de Mortagne (Collection Tabou), 338 p
– ROMAN : Boulerice, Simon. 2013. Jeanne Moreau a le sourire à l’envers. Leméac, 195 p.

D’autres ouvrages en lien avec l’intimidation :
– BD : Britt, Fanny. 2012. Jane, le renard et moi. La Pastèque,
– ROMAN : Brassard, Mario. 2015. Quand hurle la nuit. Soulières éditeur, 80 p.
– ROMAN : Boisvert, Isabelle. 2014. Au-delà des apparences. Éditions de Mortagne (Collection Tabou), 258 p.

Mélina Doyon, bibliothécaire au secondaire, CSSH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *