Roman ado – S.A.S.H.A.

SACHA

Martin Michaud. 2014. S.A.S.H.A. VLB éditeur. Collection Vol 459.

Genre : roman ado
Clientèle suggérée : 2e cycle du secondaire

Résumé de l’éditeur

Le 24 juin, le vol 459 en partance de Paris s’est abîmé en mer. C’est la proposition de laquelle sont partis quatre auteurs de talent pour imaginer des histoires haletantes, touchantes, intrigantes. Voici celle de Martin Michaud.

Elias et le petit Sasha errent dans l’aéroport Trudeau. Ils vont y accueillir Luana, la maman du garçon, qui revient d’un long séjour à l’étranger. Mais est-ce bien là toute l’histoire ? Trois jours plus tôt, un incendie a ravagé la cabane où ils habitaient, au fond des bois. Est-ce pour cette raison qu’Elias se tient sans cesse sur ses gardes? Cela a-t-il plutôt à voir avec l’aura de mystère qui entoure l’enfant?

Avec S.A.S.H.A., récit à la fois touchant, sombre et inquiétant, Martin Michaud élargit son répertoire en proposant une intrigue au confluent du roman noir et de la science-fiction.

Appréciation

Martin Michaud a réussi à mettre en place tout un univers en nous faisant entrer dans l’intériorité de ces protagonistes. J’ai adoré ce court récit qui m’a laissé sur ma faim.  Les personnages présentés sont attachants et complexes.  On voudrait bien connaître la suite de leur histoire après  cette incursion à un moment crucial de leur destinée. Rebondissement et intrigue gardent l’intérêt du lecteur jusqu’au dénouement ultime.

Suggestions d’exploitation

Ce court récit serait très intéressant à exploiter en quatrième secondaire.  Bien qu’il soit parfait pour tout le deuxième cycle, l’évolution psychologique y est prédominante, ce qui le rend particulièrement pertinent à ce niveau scolaire.  Une lecture de groupe entrecoupée de discussions afin de pousser l’analyse des élèves permettrait à l’enseignant de traiter d’interprétation, d’écriture, d’univers narratif et d’évolution psychologique.

Personnellement, j’ai utilisé ce roman afin de réaliser des entretiens de lecture.  Ces rencontres m’ont permis de faire une évaluation orale des élèves.  Bien sûr, ces entrevues pourraient aussi servir à évaluer la compétence en lecture de l’élève.  Elles pourraient permettre à l’enseignant de donner de la rétroaction à l’élève et de le guider dans ses prochains choix de livres afin de favoriser la poursuite de son évolution comme lecteur.  Le document suivant a été utilisé pour réaliser ces entretiens de lecture.

Il pourrait aussi être intéressant de demander aux élèves d’écrire leur propre histoire en utilisant la même situation de départ.  Pour alimenter leur imagination, il serait profitable de leur lire le résumer des 3 autres récits  écrits par trois auteurs à qui on a fait la même proposition (Les îles Canaries, de Claudia Larochelle, Elle était si jolie, de Pierre Szalowski et Fleur de cerisier de Aline Apostolska).

– Marie-Eve Fournier,  conseillère pédagogique de français au secondaire, CSSH

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *