Roman – L’orangeraie

L’orangeraie de Larry Tremblay

Tremblay, Larry. 2013. L’orangeraie. Alto

Genre : roman
Clientèle suggérée : 2e cycle du secondaire

 

Résumé de l’éditeur

Quand Amed pleure, Aziz pleure aussi. Quand Aziz rit, Amed rit aussi. Ces frères jumeaux auraient pu vivre paisiblement à l’ombre des orangers. Mais un obus traverse le ciel, tuant leurs grands-parents. La guerre s’empare de leur enfance et sépare leurs destins. Des hommes viennent réclamer vengeance pour le sang versé.  Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra consentir au plus grand des sacrifices. Et tous payeront le tribut des martyrs, les morts comme ceux qui restent. Un extrait est disponible sur le site de l’éditeur.

 

Appréciation

En 160 pages, on raconte l’histoire d’une famille déchirée par la guerre dans un pays qui ne sera jamais identifié. Après qu’une bombe ennemie eut tué leurs grands-parents, les jumeaux Amed et Aziz reçoivent la visite de Soulayed, un homme redouté et puissant. Ce dernier propose à leur père de désigner l’un de ses fils comme kamikaze afin de se venger et de heurter les ennemis. Bien que l’un de ses fils soit gravement malade, il ne veut pas d’envoyer son fils en bonne santé puisqu’il considère que ce sacrifice ne sera pas aussi honorable. Leur mère refuse de perdre ses deux fils et manigance un plan pour échanger les jumeaux lorsque viendra le temps de partir.

Gagnant du Prix littéraire des collégiens pour l’édition 2014-2015 et du Prix littéraire des enseignants AQPF-ANEL en 2014, L’Orangeraie a reçu énormément de critiques et de commentaires positifs depuis sa parution. Bien qu’il s’adresse à un public plus âgé, je crois qu’il serait très intéressant de faire lire ce roman coup-de-poing aux élèves de 2e cycle, notamment en ces temps où la question des réfugiés de guerre occupe beaucoup d’espace médiatique. Évidemment, il faut être averti et bien préparé pour présenter un tel roman en classe. Le sujet difficile ne conviendra pas à tous, j’en conviens. Tout de même, si vous souhaitez aborder la guerre d’un point de vue plus actuel et traiter des réfugiés de guerre, il s’agit d’un roman incontournable.

L’adaptation théâtrale sera présentée au Théâtre Denise-Pelletier du 23 mars au 16 avril 2016. Le TDP a produit un cahier pédagogique pour préparer les étudiants à leur sortie au théâtre.  (voir les pages 30 à 46).

– Mélina Doyon, bibliothécaire au secondaire, CSSH

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *